PNM Communiqué Ceba

Le Ministre Philippe Martin s’est engagé à signer le décret de création du Parc Naturel Marin du Bassin d’Arcachon dans les prochains jours, lors du Congrès international des Aires Marines Protégées (IMPAC3) du 26 octobre 2013 à Marseille (NB : Le communiqué du Ministère fait état de plusieurs semaines
Le Bassin d’Arcachon marque ainsi une étape capitale pour son avenir ; il va enfin pouvoir doter son territoire d’un véritable Parlement de la Mer !
Cela constitue l’épilogue d’un processus de près de 5 années au cours desquelles un travail d’analyse fut effectué sous l’impulsion de l’équipe de la mission des Aires Marines protégées. Tous les acteurs, professionnels ou non, concernés par le Bassin dans son ensemble, ont pu exprimer leurs desiderata, apporter leur témoignage, effectuer des propositions pour un avenir raisonnable et maîtrisé des différents usages existants.
On sait que certains élus ont pris position contre la création du PNM alors que l’enquête publique a démontré que plus de 80 % de la population s’étant exprimée à l’enquête publique y est favorable.
La Préfecture de Bordeaux est allée jusqu’à proposer un Conseil de Gestion pléthorique dans le but inavoué de renforcer le pouvoir des élus et de minorer celui des associations d’usagers ou de défense de la nature.
La question de l’intégration ou non des Prés Salés de La Teste de Buch a fait l’objet de débats houleux en dépit de l’évidente nécessité de les intégrer puisqu’ils font partie du Domaine Public Maritime que recouvrent tous les PNM.
Devant l’urgence de mettre en œuvre un vrai dispositif d’équilibre des usages sur le Bassin, FNE, la SEPANSO et la CEBA ont organisé une réunion le 15 octobre 2013 à Gujan Mestras (en présence du CRC, du Comité des Pêches, de Michel DAVERAT, et de nombreuses associations…) au cours de laquelle il a été décidé de conduire une délégation vers Matignon, comme cela avait été fait à l’époque du naufrage du Prestige(cf. Lettre au 1er Ministre).
Or, le 26 octobre après-midi, Monsieur LECA des Aires Marines, annonça à la CEBA l’engagement du Ministre Philippe Martin, de signer le Décret de création du PNM du BA d’Arcachon dans les prochains jours.
Dès le jour de signature du décret, il s’agira de former un Conseil de Gestion, lequel se dotera d’un Règlement Intérieur et de définir un Plan de Gestion concerté.
Il y a urgence, car le Bassin connait divers phénomènes qui le menacent tous les jours davantage : l’hyper urbanisation et ses conséquences sur le milieu aquatique (cuivre, hap, biocides, antifouling, antitermites, etc…), ce que le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) va renforcer drastiquement, la fragilisation de certaines ressources (huitres et autres coquillages, poissons), la régression des herbiers de zostères , et la liste est bien longue tant les rapports Ifremer ou Geomer contiennent d’observations qui doivent alerter non seulement les scientifiques et les environnementalistes, mais tous les usagers du Bassin, au sens large.
Le Parc Naturel Marin apportera enfin l’opportunité de mettre en œuvre un devoir de précaution, de respect et une vigilance qui font aujourd’hui trop souvent défaut.
Une nouvelle fois, les gens du Bassin n’auront pas été en retard pour relever un défi majeur.
Le quatrième Parc Naturel Marin de la France métropolitaine est en marche.
F. Branger
MH. Ricquier
J. Storelli