Coup de gueule d’un de nos lecteurs

Stop la sur-motorisation de la plage !
 Je surfe régulièrement de bonne heure à la plage de l’Horizon (que tout le monde appelle “Petit Train”) et je remarque que de plus en plus de 4×4 sillonnent le bord de mer chaque matin (mais aussi dans la journée).
 Je ne doute pas de la nécessité de (plus en plus de) ces “professionnels de l’industrie du tourisme” à recourir à de pareils engins. Cependant, à l’heure où toute la Presqu’Île roule à bicyclette, le balai incessant de ces engins motorisés trouble quelque peu ces incomparables instants de sérénité que goutent de bonne heure à l’océan surfeurs, pratiquants de yoga, pêcheurs, joggers et autres promeneurs matinaux. (et moi, donc..).
 Sans parler du tableau digne de “Mad Max” de tout ce déballage de ferraille laissé à la vue de tous aux “heures de pointes” : tamiseuses abandonnées dans la dune le matin, chariot des jets ski des sauveteurs sur la plage, pick-up de l’entretien, jeeps pourries des personnels des snacks, tout cela offre, en plus des traces sur le sable digne des pistes du Paris-Dakar, un spectacle mécanique pas tout à fait en harmonie avec ce que nous apprécions au Ferret : une Nature préservée dans un environnement paisible.
Se donner les moyens de veiller à la propreté et la sécurité de la Presqu’île, OUI, la transformer en autoroute, NON !
 Chacun semble abuser de son petit privilège en parcourant la plage dans sa longueur, quitte à slalomer entre les serviettes comme ce fut le cas samedi dernier pour ce 4×4 blanc des Eaux et Forêts (qui avait surement une inspection urgente à faire en ce samedi matin 10h30 !).
D’autre trouvent sans doute plus confortable (et agréable) de longer la plage plutôt que de remonter la dune et reprendre la route…
 Pollution sonore, visuelle et écologique, risques réels pour la sécurité (ledit 4X4 blanc suivait “la piste” des traces des précédents véhicules et m’a évité au dernier moment…) et que dire du message que cela renvoie aux estivants sur le “respect” de la Presqu’île ?
 N’est-il pas temps de ramener tout ce petit monde à la raison ?