Rectificatif succinct de l’article de Sud Ouest du 13 aout 2012 suite à l’Assemblée Générale du 10 aout 2012

Notre association « Protection et  Aménagement de Lège Cap Ferret »qui fête cette année ses quarante ans d’existence,souhaite réagir contre les inexactitudes,les erreurs et les omissions du compte-rendu de l’Assemblée générale du 10 aout paru dans le Sud-ouest du lundi 13 aout sous la signature de Annie Peyras.

D’abord sur la fréquentation :
 La salle de la Forestière était installée à grande jauge de 400 places.Quelques dizaines de chaises étaient vides.La salle était donc quasiment pleine,comme chaque année et non pas à moitié vide .En cette journée de canicule ,venir et participer à plus de 3 heures de débat est un exploit,dont acte.
 A la tribune,contrairement à ce qui est dit,le Maire d’Arés n’étaient pas présent ni des représentants de La Teste.Par contre, JP;Hamon, Sous -Préfet, Michel Sammarcelli, Maire de notre commune et Président du SIBA étaient là avec  Michel Daverat, vice-président de la Région représentant Alain Rousset et Christian Gaubert, vice-président du Conseil Général. Étaient présents aussi Jacques Storelli de l’Association du Pyla et Françoise Branger de BAE ,tous deux membres de la CEBA.
 En début de séance,une plante a été remise à Françoise GLOTIN,présidente du Comité de Vigilance en 1970, qui donna naissance à l’Association en 1972.
 Le rapport financier dégage une large excédent ,preuve de la confiance renouvelée de nos adhérents.
 Le rapport moral a permis d’évoquer les grands chantiers en cours :
 Le Parc Naturel Marin (l’action collective avec les professionnels de la mer et les plaisanciers nous permet d’entrevoir un prochain décret de création conforme à nos vœux),
 le SCOT le projet arrêté difficilement par les Maires n’est pas encore voté.Il va y avoir une Enquête Publique.On nous promet 100 000 habitants de plus d’ici 20 ans,
 L’entretien des Parcs ostréicoles qui est en bonne voie malgré l’énormité du chantier grâce à une convention Administration maritime  et la Commission Régionale de l’Ostréiculture),
 La qualité des eaux  suite à l’accident Smurfit. M.le Préfet fit un point précis de la situation de l’usine Smurfit.Les travaux de réhabilitation se poursuivent .L’usine ne démarrera pas avant que les travaux de sécurité soient et que les services de l’Etat -DREAL- aient donné leur accord par un nouvel arrêté préfectoral,sans doute autour du 20 aout.
 7 questions ont été posées à Michel Sammarcelli:
 -le périmètre de risques de La pointe et sur les cartes d’application du Périmètre de submersion qui rendrait inconstructible une partie de la Presqu’ile, la gestion du Domaine Public Maritime ,
 -le devenir du Mimbeau,
 -la politique de l’ONF et le projet de Foret d’exception de le Foret du Truc Vert,
– les pistes cyclables(cette année ,c’est le triomphe du vélo sur la voiture),
 -les problèmes de civilité.
 Michel Sammarcelli tout ces points avec clarté se qui permit de réduire à quelques minutes les questions habituelles de voisinage qui sont le lot obligé mais nécessaire de la participation.
 A la fin de notre assemblée générale , le prix du Capitaine de Vaisseau Pierre Mazodier a été remis à l’Association SONS d’AVRIL en la personne de sa présidente Hélène BERGER,initiatrice d’un concours international de piano en mars
 Lège Cap Ferret était l’une des villes sélectionnées en Europe-la seule avec Paris en France- et surtout du Festival international de musique  qui s’est tenu du 6 au 13 juillet avec un incroyable succès.

Le prix a contribué à l’achat d’un piano de concert qui est à demeure dans la salle de La forestière à la disposition de chacun.